Mémorandum de l'Union Wallonne des Entreprises

Dans le cadre des élections de mai 2014, l’UWE rappelle les 14 mesures qu’elle prône pour :

  1. Plus de compétitivité pour plus de croissance des entreprises.
  2. Un enseignement efficace pour alimenter un marché de l’emploi dynamique.
  3. La simplification et l’efficience des services publics tournés vers leurs clients acteurs économiques.
  4. Réussir la 6e réforme de l’Etat.

Consultez-les thème par thème ci-dessous (cliquez sur les numéros de 1 à 14 pour les détails).

Ci-contre, retrouvez en PDF nos memoranda et les déclarations de politique régionale (DPR) et communautaire (DPC)

Thème 1 - Plus de compétitivité pour plus de croissance des entreprises

L’entreprise wallonne moyenne compte 9 salariés, ce qui est assez faible. Il faut une plus grande taille.

Pourquoi ?

  • Parce que les petites entreprises créent proportionnellement moins de valeur ajoutée.
  • Si les 70.000 entreprises wallonnes créaient chacune deux emplois, le problème du chômage serait résolu.

Une législation et un état d’esprit incitant les entrepreneurs à investir et à grandir sont indispensables. Le coût du travail doit dès lors être réduit tout en préservant le salaire net.

Plus de détails

L’industrie ne représente que 12,7% de notre économie, alors que l’Europe vise 20%.

Pourquoi est-ce important ?

  • L’industrie reste le seul moyen de créer et de maintenir l’emploi malgré les crises.
  • Nous possédons en Wallonie une longue tradition industrielle, une main-d’œuvre qualifiée, un savoir-faire étendu. Nous disposons d’espace et de bons moyens de communication, d’une bonne capacité d’innovation. Exploiter ces points forts est indispensable.

Il faut donc une politique industrielle cohérente et à long terme

Plus de détails

Pourquoi ?

  • La Wallonie est un marché trop petit pour assurer la croissance de ses entreprises.
  • Les marchés en expansion sont hors Europe.
  • Sur les 4 dernières années, la croissance annuelle des pays émergents est de 5,8 % contre 0,6 % pour l’Europe

Il faut appuyer les entreprises au maximum dans leurs efforts à l’exportation

Plus de détails

Pourquoi ?

  • Il faut sans cesse créer de nouveaux produits et services ou améliorer ceux qui existent si nous ne voulons pas être dépassés.

Il faut stimuler le goût de l’innovation dans les entreprises.

Plus de détails

Pourquoi ?

  • L’énergie est un facteur de coût important, jusqu’à 50 % du coût de production pour certaines entreprises.
  • Or, en Wallonie l’énergie est beaucoup trop chère !
  • Par exemple en ce qui concerne l’électricité, entre 10 et 35 % de plus que dans les pays voisins.

Il faut d’une part une politique énergétique axée sur la compétitivité des entreprises, et d’autre part un soutien aux énergies renouvelables cohérent !

Plus de détails

Pourquoi ?

  • Il faut éviter les ruptures intempestives de production qui nuisent aux entreprises et à l’image de notre région.

Il faut mieux concilier le droit de grève avec les autres droits (circulation, protection des personnes et des biens)

Plus de détails

Thème 2 - Un enseignement efficace pour alimenter un marché de l’emploi dynamique

Pourquoi ?

  • La société change, les métiers aussi !
  • Nous observons une pénurie de diplômés dans les filières scientifiques (12,4% de diplômés contre 24% en Union européenne des 15), alors que 26,4 % de nos jeunes sont au chômage !

Il faut que le Gouvernement aborde ces problèmes dans le cadre d’une feuille de route pluriannuelle et que nous travaillions tous à rendre l’enseignement scientifique, technique et professionnel plus attractif.

Plus de détails

Pourquoi ?

  • Nombre de métiers ne trouvent plus preneur (infirmiers, couvreurs, attachés commerciaux, assistants polyglottes, etc…) alors que le taux de chômage est de 12 %.

Il faut réveiller l’intérêt pour ces filières scolaires et ces métiers !

Plus de détails

Thème 3 - Simplification et efficience des services publics tournés vers leurs clients acteurs économiques

Pourquoi ?

  • Les entreprises et les citoyens ont besoin de politiques publiques efficaces, en adéquation avec les besoins.
  • Or, les différents niveaux de pouvoir dépensent 55 % de la richesse produite en Belgique, d’où des taux d’imposition trop élevés !

Il faut donc s'assurer que les pouvoirs publics remplissent les missions qui leur appartiennent, en utilisant au mieux les moyens financiers disponibles.

Plus de détails

Pourquoi ?

  • Les entreprises ont besoin d’espace pour leurs activités.
  • Or, la disponibilité de l’espace est l’un de nos points fort.
  • Malgré cela, les procédures pour libérer des terrains sont compliquées et très longues. .

Il faut modifier l’approche des services publics, simplifier et raccourcir les procédures pour pouvoir répondre rapidement à la demande.

Plus de détails

Pourquoi ?

  • Aujourd’hui la réglementation est extrêmement difficile à suivre et à comprendre, surtout pour les petites entreprises.
  • Il existe à ce jour plus de 1.000 textes légaux reprenant les obligations environnementales des entreprises !

Il faut que les entreprises disposent d’une liste de leurs obligations, et que celles-ci soient raisonnables.

Plus de détails

Pourquoi ?

  • Les entreprises se retrouvent difficilement dans les chemins à prendre : il existe parfois 3 ou 4 organisations différentes pour financer un projet de recherche.

Il faut que les ministres en charge de ces compétences se concertent, et que les administrations chargées de la recherche, développement et innovation soient regroupées.

Plus de détails

Pourquoi ?

  • Le transport et les infrastructures (routes, canaux, autobus, chemin de fer) sont essentiels pour le développement des entreprises.
  • Ces matières demandent d’importants moyens financiers, qui sont gérés par de trop nombreux organismes.
  • Or, de nombreux organismes s’en occupent

Il faut regrouper les acteurs et les usagers pour développer une vision à long terme des infrastructures, ainsi qu’une politique de mobilité cohérente.

Plus de détails

Thème 4 - Réussir la 6e réforme de l’Etat

Pourquoi ?

  • En raison des économies à faire dans les finances publiques et à la suite de la réforme de l’Etat, il faudra que chaque euro soit utilisé au mieux.

Il faut mettre l’accent sur les mesures de rationalisation de l’action publique, ainsi que sur celles qui favorisent la création et le développement des entreprises.

Plus de détails

A propos de l'UWE

L'Union Wallonne des Entreprises (UWE) est l'organisation des employeurs privés qui agit pour assurer la prospérité de la Wallonie, à travers la mise en place et le soutien d'un climat et d'un cadre qui permettent la création et le développement d'entreprises compétitives et durables.

C'est dans cette optique qu'en juin 2012 l'UWE lançait, en collaboration avec l'UCM et les CCI de Wallonie, le programme «Ambition 2020», dont les objectifs sont (1) d'accélérer le développement économique de la Wallonie pour garantir son autonomie financière, (2) tendre vers le plein emploi et (3) renforcer la cohésion sociale (plus d'infos sur www.ambition2020.be).